Un défi fou… … …

L’histoire commence ou plutôt l’Aventure commence, par un petit avion de papier reçu en cadeau de noël. Ce bout de papier représente  le début de ce merveilleux défi  que me lance mon pilote de mari. J’ai 57 ans et 10 mois. Ne suis-je pas trop vieille pour apprendre à piloter???

Je crois qu’il n’est jamais trop tard pour vivre de nouvelles expériences  et de continuer d’avancer dans la vie en se lançant des défis .Il paraît qu’en maintenant une activité physique et intellectuelle nous ralentissons le vieillissement. Puisque le médecin a attesté de ma bonne forme physique et bien je me lance dans l’aventure un peu contrainte et forcée je l’avoue!!!!

Nous sommes début  2007 et le 14 Janvier de cette année je prends ma première leçon de pilotage sur DR400 avec  un instructeur, Isabelle pilote confirmé. Le monde aéronautique ne m’est pas inconnu car depuis plusieurs années je partage  au côté de” mon cher et tendre ” le plaisir des voyages aériens:

L’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Sicile, la Suisse…… Et bien sûr notre beau pays avec la Normandie ,la  Bretagne, le Périgord ,Belle île etc.…., et aussi les  rassemblements d’avions de construction amateur

puisque Raphaël, mon mari, est aussi constructeur amateur.
Cette photo ou je suis en place droite a été prise en mai 2009 au cours de notre voyage  Espagne / Portugal, Raphaël m’avait laissé le manche du MCR (j’avais mon BB!!) , vous pouvez constater que je faisais preuve d’une grande concentration pendant que Raphaël profitait du paysage et prenait des photos. Je le soupçonne de m’avoir offert ce brevet de pilotage pour pouvoir lui aussi apprécier ces moments magiques ou nous découvrons notre “TERRE” vue du ciel.

Mon premier cours est empreint d’émotion car pour la première fois je suis en place gauche aux commandes de l’avion. Pour ce premier cours, c’est seulement un vol de 35′ d’adaptation .Puis les cours s’enchainent un par semaine parfois deux… Assiette, inclinaison, montée, palier, descente, arrondi, virage moyenne, grande inclinaison, vol lent, vol plané…. quelque soit la météo!!!!!  Ce que prouve la photo ci-dessous !!!!

Et puis un jour je sens  que le premier vol solo va arriver par des petites allusions d’Isabelle, des remarques sur mon état d’esprit, sur ma forme  etc.…Mais la chance est  avec moi !!  La météo  est capricieuse et moi aussi ! Mais aujourd’hui 27 mai, ciel bleu, pas de vent , je me rends à mon cours en envisageant  mon premier vol solo, je sens que c’est mon jour.

A l’approche du club un stress intense refait surface. En me sentant dans cet état, je me dis que je ne suis peut  être pas faîte pour être pilote? Et là bizarrement, en arrivant au club, en voyant Isabelle mon instructeur, en discutant avec les personnes présentes tout s’est envolé,  c’est ce que je ressens  à ce moment là !
Je fais la  visite pré-vol de F-HAKX, je m’installe aux commandes et c’est parti pour un cours  de” mania”. 39 minutes  à refaire des exercices, tout est ok, je prends confiance en moi, tout se passe bien, je ne suis pas plus bête qu’une  autre j’ai seulement que quelques années de plus que la moyenne des élèves pilote que je côtoie au club…”
C’est alors qu’Isabelle me propose d’atterrir et de la laisser au parking, je comprends  que le moment est venu, alors  je négocie un nouveau tour de piste pour retarder cette échéance qui me stresse mais qui paradoxalement m’apporte un certain bonheur…
Kilo X-Ray,  cette fois ci ce sera un complet. Ca y est, on y est! St Etienne de KX la piste est dégagée. Je me place sur la bretelle du taxiway en bordure du parking et Isabelle descend de l’avion, je vais faire un petit tour aux toilettes,histoire d’être à l’aise une fois seule dans  KX……” Pas de questions me lance Isabelle, heu non ça va!” Je suis stressée et  cela fait bizarre de voir celle qui m’a tout appris quitter l’avion  avec pour seule liaison une petite radio ….
Check  pré décollage, je vérifie tout plusieurs fois, c’est bon. Ca se ballade au roulage! Je ressens vraiment la solitude dans l’appareil! Procédures terminées.
Radio, je m’aligne… (Difficilement comme d’habitude!) Vérification et radio, pleins gaz, je décolle! Oulla,  cela monte bien 1800ft, pompe sur off, volets rentrés, virage  à gauche  montée à 150km/h, je vérifie tout, c’est bon, je vois tous mes repères… 2300ft  , radio, début de vent arrière, dernier virage …Ce que je redoute le plus se rapproche finale et atterrissage ! Et voilà je suis trop haute!! Radio… Interruption de la descente  et me voilà partie pour un deuxième tour de piste mais paradoxalement je me sens plus à l’aise qu’au cours du premier et je redoute moins cette finale qui s’approche …Atterrissage … Le plus beau que j’ai jamais fait!!! Impression parce que je suis en solo ou réalité???? Je ne sais pas mais c’est tellement bien!!! Rentrer au parking  seule, je me gare, je fais toutes mes petites procédures…

Et j’ouvre la verrière après un petit coup d’ œil sur le siège de droite…vide… C’est à ce moment là qu’une intense émotion m’envahie , et c’est en larmes que  je quitte FHAKX pour rejoindre le club ou m’attendent Isabelle, Roger notre président et les autres…
(Personne ne pense à immortaliser sur papier glacé ce moment si important)

C’est à cet instant que je comprend que je peux aller au bout de ce défi ( BB ,brevet de base) en sachant que cela va être difficile et qu’il y aura sûrement des moments de doute et de grande solitude…
A peine le lâcher réalisé, je commence  les tours de piste solo,  puis les vols en local. Durant ces vols, je ne pense qu’à ce que je dois faire et dire à la radio, ce qui pour moi est éprouvant car je dois être très concentrée, c’est à ce moment là que je réalise  tout la difficulté de poursuivre cette aventure, mais une fois l’avion posé tout mes doutes s’envolent et force de constater que j’y prends du plaisir……….
Une autre étape m’attend, la préparation et le passage du théorique. Cette préparation est un excellent exercice de mémoire qui à mon âge me donne du fil à retordre mais avec du travail et de la persévérance j’y arrive. Je passe des heures à faire des QCM (60 questions et 75% de bonnes réponses pour réussir ) Le jour de l’examen à Lyon nous sommes 2 femmes ( plutôt une très jeune fille!!! et moi) parmi tous ces hommes ( moyenne d’âge 30 ans??) Je suis un peu perdue  car mon dernier passage d’examen remonte 34 ans en arrière .Ouf l’épreuve est finie, j’attends le résultat sereinement. Théorique réussi avec 51 bonnes réponses.
En pratique les cours s’enchainent, parfois 2 cours dans la même semaine. Je remercie Isabelle qui me transmet son savoir faire en ménageant ma sensibilité, en respectant mes périodes de doute et de découragement.
Le 17 mars 2009 après 68h de double commande et 4h12 en tant que commandant de bord j’obtiens mon Brevet de Base ce qui représente le but initial de mon défi.
Mais voilà, après avoir passé autant  d’heures à côtoyer les oiseaux et  à chatouiller les nuages je me prends à rêver de poursuivre l’aventure jusqu’au PPL. Encouragée par Raphaël  et Isabelle mon instructeur qui  n’hésite  pas à poursuivre l’aventure avec moi .
Quinze jours après l’obtention du BB, je commence les navigations en double commande et la première nav est pour Roanne, terrain que je connais pour m’y être posée quelque fois avec mon mari. Aujourd’hui je suis pilote et non plus spectateur, je vois donc cette piste différemment. Après une intégration  réussie (dixit Isabelle) je me pose et 10′ plus tard décollage  pour retour sur LFMH. Cette première navigation est suivie de beaucoup d’autres,  Villefranche-Tarare, Vienne,  St-Rambert d’Albon, le Puy , Bourg en Bresse , St-Yan , Lapalisse etc.… Arrivent les navigations solo ou là le plaisir de voler est bien réel.
26 Mai première navigation solo, Isabelle me propose de la faire sur Roanne, j’accepte bien volontiers car le terrain de Roanne m’a toujours été favorable et je  connais bien l’environnement.
Pour être présenté au test pratique (PPL) il faut avoir cumulé 10heures de vol solo, et 45heures en double commande. J’ai atteint mes 10h18′ de vol solo le 24/10/2009 avec 92h11′ en double commande  mais il me reste encore des exercices  à voir et revoir avant  de penser pouvoir être présentée au test….et puis se présente le théorique PPL !!!!
Les choses sont beaucoup plus compliquées que ce que  je crois……, je pense qu’après avoir obtenu le théorique du BB il suffit que je “potasse intensément en m’inscrivant sur “gligli” (site sur internet de préparation à l’examen du théorique PPL et  BB ) pour réussir ce QCM qui cette fois n’est pas de 60 questions  mais de 120!!!!!   sur 5 épreuves  j’en rate 4 …….. Après quelques jours de découragement je demande à Isabelle de pouvoir le repasser dès  la prochaine session (1 mois plus tard) afin de ne pas trop oublier, je comprends qu’il faut travailler autrement car souvent dans ces QCM des petits pièges se glissent dans les questions et si on ne réfléchit pas on va droit dans le mur… Je repars pour 1 mois d’intenses  révisions  et surtout je m’applique à bien comprendre  les questions et je  me reporte chaque fois que cela est nécessaire à mon manuel du pilote et bien sur je prends de précieuses informations auprès d’Isabelle.
OUF!!!!  le théorique c’est fait…..Les 4 épreuves qui me manquaient sont réussies.
Les 6 mois qui suivent sont des mois de révisions de mania et de navigation en double commande. Le 10/04/2010 je fais une navigation solo sur Vienne à bord du RK, se sera la dernière avant ma présentation au  test pratique PPL (ce que j’ignorai lorsque je pose  devant ce compagnon , témoin de mes premières aventures aéronautiques comme pilote………)

Au retour de cette navigation Isabelle me propose la demande de présentation au test pratique du PPL et c’est avec  un peu  d’inquiétude mais aussi un peu de fierté(  je dois bien l’avouer !) que j’ accepte cette échéance ,je me dis que si Isabelle le fait c’est qu’ elle pense que je suis prête et je lui dis encore merci pour cette confiance qu’ elle a bien voulu m’accorder tout au long de cette aventure que nous avons vraiment vécue à deux…

Réponse de la DGAC pour ce test : ce sera le samedi 24 Avril à 14h et le testeur sera  M. Laurent Gil
24 Avril 2010 le grand jour !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Deux navigations  à préparer: Clermont Ferrand et Chambéry
Samedi 24 Avril,
Ce matin en me levant, la première chose que je fais c’est regarder le ciel….ciel bleu, plafond  illimité, température 15°, pas de vent…….temps parfait pour mon test à 14h.
Ce matin, c’est révision de mes navigations  avec une nette préférence pour Chambéry:
– météo sur météo France aviation, j’imprime la carte TEMSI, tout est CAVOK sur notre région, je vérifie les notams
– je prépare mes logs et je trace mes routes sur la carte. Tout me semble ok.
Après un déjeuner léger, même très léger!!!( le stress me semble t-il prends le pas sur la faim!!)je prends la route pour l’aéroclub…35kms qui me paraissent plus courts que d’habitude mais je crois que mon esprit n’est pas centré sur les kms qui défilent mais plus tôt sur les navigations préparées pour le test.
A mon arrivée au club Laurent Gil me propose la navigation sur Chambéry, j’ai du mal à contenir ma satisfaction de partir pour Chambéry car c’est celle que j’ai le  plus préparée car je ne l’ai jamais faite pendant ma formation.
Le début du test commence dans une des salle du club par des questions orales durant une petite demi-heure sur la documentation de vol et briefing météo, calcul de masse et de centrage de l’avion ainsi que ses performances.
Cette formalité terminée je vais préparer l’avion et faire la visite prévol.
IL est  14h 30 et nous voilà partis pour 2h42′ de navigation et exercices de maniabilité sous une tempête de ciel bleu et une température très agréable.
A 17h 07 nous nous posons à LFMH ou Raphaël qui était sur le terrain commençait à trouver le temps long et se demandait  avec un brin d’inquiétude si j’avais réussi  le test……
Et bien oui, après un petit débriefing avec Isabelle , M. Laurent Gill me remis le” petit papier vert” me signifiant qu’a compter de ce jour j’étais “pilote” !!!!!!!!!
Je l’ai fait mais il m’a fallu plus d’une semaine pour réaliser que j’avais réussi ce PPL tant attendu et redouté à la fois.
Merci encore à Isabelle car je crois vraiment que c’est une aventure commune et que cette réussite est aussi la tienne….
Merci ISA………
Merci Raphaël……

Toute réussite mérite d’être arrosée ce qui fût fait le 5 juin 2010

Ce contenu a été publié dans Récits de voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire